© 2012-2017 par SPA DE LA RUE.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Black Instagram Icon
  • Google+ Social Icon

Une tendresse infinie

C'était la première fois que je participais à une clinique aux Appartements supervisés Augustine Gonzalez. J'ai tout simplement adoré mon expérience! 
Quelle belle ambiance créée par ces intervenantes dévouées, ces jeunes mères courageuses qui s'entraident et leurs beaux petits bambins, timoun plein de vitalité. Cet endroit respire la beauté, la fraîcheur, la solidarité, l'ouverture et l’espoir de la jeunesse...
 
Au départ, comme je pratique le shiatsu qui s'exécute sur les vêtements, j'étais un peu inquiète, car je ne savais pas quelle en serait la réception. J'ai pensé que les jeunes femmes pourraient être déçues. Josée, avec son calme et sa gentillesse, a su me mettre à l'aise.
 
Une intervenante a eu la belle idée d'expliquer que le shiatsu était un massage asiatique, éveillant la curiosité des mamans qui me posaient des questions. L'une d'elles est venue avec son nourrisson de 3 semaines, faisant dodo dans sa chaise tout près du matelas de shiatsu. Tant de force et de maturité chez ces jeunes femmes... Au final, elles ont bien aimé leur séance, repartant détendues et reconnaissantes, me laissant comblée par de si beaux échanges.
 
France Martinez
Massothérapeute

----------------------------------------

Aujourd’hui première clinique aux Appartements supervisés Augustine Gonzalez, il fait particulièrement chaud et l’atmosphère est à la fête. À notre arrivée, les 8 mamans sont déjà présentent avec leur petit bambins. De nouveaux visages se sont ajoutés aux anciens. Cette année, j’ai la chance de travailler avec France, massothérapeute spécialisée en Shiatsu et en Lomiatsu. Miriam, Agathe et Marine ces formidables éducatrices nous accueillent avec beaucoup de chaleur et leur hospitalité sans faille.
 
Ces jeunes mères aux cheveux formidables, tresses sinueuses, ongles peints en rose – derniers vestiges de l’été qui s’étiole, elles nous confient leurs maux et ces immenses défis qui les accueillent à chaque matin depuis la reprise des cours ou du travail et à cela s’ajoute leur réalité de nouvelle maman. Je peux observer leurs tensions musculaires, leurs épaules fourbes, leurs fatigues ainsi que leur cœur d’or. Aussitôt qu’elles sont libérées de nos mains, elles accueillent leurs petits avec une tendresse infinie.

Josée Tremblay
Massothérapeute

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche