Deux mains se déposent

La clinique d’avril s’est déroulée dans la joie, bien que nous ayons travaillé à équipe réduite de 2 massothérapeutes constituée de Jean-François et moi-même. Chaque maman a pu bénéficier d’un petit moment pour elle entre nos bonnes mains. Les enfants ont grandis, certains des petits ont commencé à marcher, ce qui n’empêche pas les mamans à ressentir des douleurs aux épaules et dans le bas du dos. Du moins, c’est ce que j’ai pu observer auprès des 3 mamans que j’ai rencontré, comme une constance d’une à l’autre. Le printemps tarde à se pointer certes mais les petites mamans sont parées de leurs plus belles couleurs festives. Vivement l’été!

 

Josée Tremblay, massothérapeute et coordonnatrice de la clinique

________________________________________________________________________________________________________

 

Une maman s’allonge

Deux mains se déposent

Trois respirations profondes.

Un masso s’appuie

Deux poumons expirent

S’étirent le cou, l’épaule, le dos

Maman se laisse bercer, s’assoupit et sourit.

Gestes répétés trois fois en phase avec Josée dans la pièce voisine

Voilà : six mamans calmes et apaisées chez Augustine.

 

Jean-François Brault, massothérapeute

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter