Tous les privilèges qu'elles n'ont pas

Les cliniques pour femmes de Patricia Mackenzie sont, pour moi, les plus émouvantes et les plus prenantes. Cela me demande d'être vraiment bien ancrée. Ces femmes, bien que pleines d'amour et de gratitude, libèrent leur stress, leur colère et leur désir désespéré de réconfort et d'aide si ouvertement que cela me pique au cœur. Inconsciemment on se questionne ; ce droit à tous les privilèges que nous avons et qu'elles n'ont pas : la sécurité, le soutien et l'opportunité... Ces moments me font réfléchir à comment je peux profiter de mes privilèges pour me mettre au service des autres. Ces moments me rappellent d'être pleinement consciente de l'impact que peuvent avoir nos interactions et du pouvoir que nous avons d'en faire les meilleures qui soient. Mais il y a une certaine façon d'interagir, de donner. On ne peut pas simplement s'agiter pour aider les autres sans d'abord s'aider soi-même. Nous ne sommes pas des puits d'énergie aux réserves infinies. D'abord et avant tout, nous devons apprendre à nous aimer et alimenter notre propre puit, creuser nos racines avant de nourrir les autres du fruit mûr qui en résulte. Alors nous pouvons échanger réellement avec ces femmes, avec tous en fait, et plutôt que de plaindre leur détresse, leur rappeler toutes les belles et uniques parties d'elles-mêmes qui n'ont besoin que d'un peu de lumière pour grandir et s'épanouir.

Trina Manac'h

massotherapeute

English version

The women’s clinics at Patricia Mackenzie are, to me, the most emotional and heart wrenching and they really require me to be grounded. The women, though full of love and gratitude, release they’re stress and anger and desperate desire for comfort and help so openly and it stings like whips at my heart. Unconsciously, they make you question your right to all those privileges that you have and that they don’t : security, support and opportunity. These moments make me reflect on how I use my privileges and how they can also contribute to other’s wellbeing. These moments remind me to be fully concious of the impact that every single interaction can have and the power that you have to make it the best interaction that you can. But there’s a certain way to interact, to give. One cannot simply run around helping others without helping themselves. We are not wells with endless supplies of energy to gift away- first and foremost one must learn to love themselves and fill their own well, dig their own roots before feeding others the ripe and sweet fruit that comes of it. Then you can exchange with these women, with anyone, and rather than pitying their distress, remind them about all the beautiful and unique parts of themselves that need a little bit of light to grow and bloom.

Trina Manac'h

massotherapist

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Black Instagram Icon
  • Google+ Social Icon

© 2012-2020 par SPA DE LA RUE.