Se sentir à sa place

Dans la vie il est question de ce qu'on peut apporter à l'autre, il n'est pas question de soi-même.

À mes yeux, être massothérapeute est un privilège dans la société actuelle, qui devient de plus en plus individualiste et axée sur la rapidité. La capacité d'effectuer des soins gratuitement à ceux et celles qui n'ont pas les moyens de s'en offrir est sincèrement un beau cadeau qu'on peut donner à notre prochain. Je veux évidemment aider, mais surtout faire une différence. C'est un métier intime, près de la personne et réellement gratifiant. Lorsque je pratique le massage suédois sur des personnes vivant dans une certaine précarité, j’ai un sentiment de satisfaction et de fierté d'apporter du bien-être à mes semblables. Mon objectif en devenant bénévole au Spa de la Rue est de grandir émotionnellement, spirituellement et de devenir meilleure en tant qu’être vivant, car l’amélioration a toujours sa place. J'ai soif d’apprentissage et je désire m’entourer d’autres professionnels, question d’obtenir leurs points de vue et de partager nos expériences. Je trouve que le Spa de la Rue est une superbe idée et j’ai hâte d'enrichir mon expérience au fil d'une implication à long terme auprès de vous. Merci! Oh oui, j’allais oublier : j’ai adoré ma première journée car je ne m’attendais pas à être entourée de personnes dotées de tant d’altruisme. J’ai eu l’opportunité de pratiquer le massage suédois sur trois personnes et ça s’est bien déroulé. À la fin de la clinique, Gérard m’a offert de dîner avec l’équipe et évidemment j’ai dit oui. Le sentiment d’appartenance s’est vite fait sentir. J’ai beaucoup apprécié ma première journée, je me suis sentie à ma place!

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Black Instagram Icon
  • Google+ Social Icon

© 2012-2020 par SPA DE LA RUE.