Gâtée pourrie

Depuis bientôt 4 ans, les avis des gens sont divers lorsque je leur fais part que je suis bénévole au Spa de la Rue. Selon les gens les «moins empathiques», nos clients seraient «gâtés pourris» de recevoir les soins de notre équipe gratuitement…


À ceux-là je leur réponds :


« Imaginez votre mal de dos empiré par des années de sommeil sur des bancs de parcs ou sur le béton.


Trainer votre vie dans des sacs lourds tous les jours en vous démenant à trouver un point B au point A sur votre chemin.


Rencontrer au hasard la violence au coin de la rue et mettre des années à vous en remettre sans être envahis par l’anxiété chaque fois que quelqu’un vous touche.


Imaginez-vous nouvel arrivant au Canada avec rien dans les poches et blessé à plusieurs endroits de votre corps parce que vous avez combattu à la guerre dans votre pays d’origine.


Vous retrouver à la rue à cause d’un conjoint violent, d’autres problèmes familiaux ou économiques.


Lutter contre des problèmes de santé mentale chaque jour et n’avoir aucun environnement ni qualité de vie pour juste aller un peu mieux dans votre tête.


Recevoir les soins d’un massothérapeute une fois aux deux semaines durant une bonne demie heure ne serait pas un luxe. Ce serait un cadeau d’une nécessité que vous ne soupçonnez même pas pour vous aider à vous reconstruire!


Savez-vous c’est qui le/la gâté.e pourri.e là-dedans?


C’est moi!


Moi qui est confidente d’histoires de vie aussi hallucinantes.


Moi, étrangère, à qui l’on fait confiance de se laisser toucher.


Moi qui reçoit toujours autant de gratitude que la toute première fois après des années de soins donnés bénévolement.


Moi à qui l’on n’exige aucune performance. Seulement ma présence et donner du mieux que je peux au moment présent.


Moi qui est attendue comme une rock star chaque fois que je mets le pied dans l’organisme communautaire.


Moi qui est consciente de faire la différence pour vrai dans la journée d’une personne.


Alors, pensez-vous toujours que nos clients sont pourris gâtés?

- Roxane Chouinard – Massothérapeute bénévole

 


Posts à l'affiche